Les pesticides

Nos informations sur les pesticides !

Comme pour beaucoup de domaines liés à l'environnement, on entend tout et n'importe quoi. Par tradition, dans les journaux ou des « on dit », les pesticides sont tantôt présentés comme des incontournables dans la gestion de nos espaces verts, tantôt comme dangereux pour la santé.
Faire la différence entre une information exacte et une légende n'est pas toujours facile. Cette rubrique a pour objectif de présenter ce qui, selon l'ASBL Adalia, semble essentiel à connaître au sujet des pesticides.
Vous y trouverez :


 

  • Une définition du terme "pesticides"en quelques mots;
  • Une explication brève sur les dangers des pesticides;
  • Des documents à télécharger;
  • Des liens utiles;

Définition du terme pesticides, en quelques mots....

Pesticide est un terme d'origine anglo-saxonne provenant du mot anglais " pest " qui signifie " espèce nuisible " et du mot latin "cide" qui signifie "tuer". Les pesticides sont des substances chimiques utilisées à vaste échelle contre les ravageurs des cultures, les animaux nuisibles, les herbes adventices, etc.

Les herbicides, les insecticides et les fongicides sont des exemples de pesticides employés pour détruire des herbes, des insectes, des champignons. Mais dans les professions agricoles, ces substances sont plutôt appelées " produits phytosanitaires "...

 

Les dangers des pesticides

Les risques pour la santé:

 Irritations, vomissements, pertes de conscience, œdèmes pulmonaires, cancers, leucémies, diminution de la fertilité .... sont autant de symptômes liés à l'utilisation ponctuelle ou répétée de pesticides. Ces produits rentrent en contact avec notre organisme par la peau, les yeux, par inhalation, par ingestion conduisant à des symptômes au niveau cutané, digestif, oculaire, neurologique ... Quelles que soient les précautions prises pendant un traitement chimique, il existe un risque de contamination par l'air, l'eau ou les aliments.

Les risques pour les enfants sont encore plus importants, car les doses conduisant à l'apparition de symptômes sont plus faibles que pour un adulte. Un petit enfant court 12 fois plus de risque d'intoxication qu'un adulte lorsqu'il est exposé à un produit toxique.

Les risques pour l'environnement

Tout traitement chimique (insecticide, fongicide ou herbicide) aura inévitablement un impact sur l'environnement:

Pollution des eaux de surface et souterraines (surtout avec les herbicides chimiques), intoxication des organismes aquatiques et, en fin de compte, contamination de l'eau du robinet.

  • Destruction des micro-organismes qui sont indispensables au maintien de la fertilité du sol.
  • Toxicité vis-à-vis des insectes, acariens... qui sont eux utiles au jardin
  • Résistance des espèces nuisibles aux pesticides, rendant le produit inefficace (en plus d'être nocif)
 

De plus, la dégradation complète des produits chimiques peut prendre beaucoup de temps, ce qui conduit à une persistance du produit chimique dans le sol et à une accumulation de produits chimiques tout au long de la chaîne alimentaire.

Vous voulez des chiffres ?

  • 25 à 75% des produits phytosanitaires (pesticides) ne se déposent pas sur la cible lors d'un traitement.
     
  • D'après le rapport analytique sur l'état de l'environnement wallon 2006-2007), on estime que 8.300 tonnes de pesticides ont été utilisées en Belgique, dont moins de 40% (+ ou – 3.000 tonnes) en Région wallonne. Un peu plus de 50% sont utilisées en agriculture et 34,2% par les particuliers et les communes.
     
  • Les quantités de matières actives appliquées en agriculture ont diminué de 18 % pour les herbicides et de 35 % pour les insecticides au cours de la période 1995-2003.
     
  • Parmi la centaine de pesticides aujourd'hui contrôlés dans les nappes d'eau souterraine, une dizaine de ceux-ci sont responsables de la plupart des pollutions. Ce sont tous des herbicides… et principalement d'usage non agricole.
     
  • Les conséquences de cet usage en ce qui concerne la qualité des eaux souterraines et de surface sont réelles. A titre d'exemple, 34 installations de captage d'eau ont dû interrompre leur production à cause des pesticides ou appliquer des traitements de potabilisation entre 1993 et 2004.
     
  • En milieu urbain, jusqu'au 40% de la quantité d'herbicide utilisée se retrouve dans les cours d'eau.
© 2019 Printemps sans pesticides